La situation des PME françaises : la création d’une SAS présente des avantages

En dépit de la conjoncture économique et de la crise qui nous touche depuis des années, les conditions offertes en France apparaissent encourageantes pour les entrepreneurs. On n’a en effet jamais vu autant de personnes se laisser tenter par l’entreprenariat.

Il y a en France un choix quant aux formes juridiques des entreprises, tout est réglementé. Mais on peut trouver plus de facilités à monter une société en particulier plutôt qu’une autre. Ainsi, la création sas séduit nombre d’entrepreneurs qui apprécient sa simplicité. On peut alors se demander comment est régie une SAS.

Salariat ou entreprenariat, vers où se tourner : la creation sas facilite et encourage les gens à se mettre à leur compte

Les entreprises sont victimes de la crise et se voient dans l’obligation de prendre des mesures. Dans la majeure partie des cas, cela veut dire qu’il faut licencier. Pour ne plus travailler dans ces conditions, des français ont fait le grand saut.

La Société à Action Simplifiée est une forme juridique d’entreprise qui a été créée récemment. Il ne s’agit pas d’être autoentrepreneur mais bel et bien de créer une véritable entité. Le simplicité de la création sas plait énormément.

Les formes juridiques variées et le cadre légal en place permettent de constituer une société vraiment adaptée. Les opportunités sont nombreuses avec la creation sas compte tenus de ces besoins limités.

On a d’autres alternatives à la SA, la SARL et le statut d’autoentrepreneur. Pour la création d’une sas, il suffit d’être deux actionnaires avec un capital minimum de 1 euro. Le président peut éventuellement être un tiers ou une personne morale.

Les services de conseil proposés par les cabinets juridiques : quelques erreurs à ne pas commettre

Pour faciliter la creation sas, des agences juridiques proposent leurs services d’accompagnement. Elles se sont en effet spécialisées et orientent les clients qui ont prévu de créer leur entreprise.

La prestation ne coute pas cher, en fait elle est même gratuite pour la formule « dossier prêt à être déposé ». Il faut se dédouaner de la publication d’annonce légale, puis apposer sa signature sur les statuts avant de transférer le capital sur le compte société.

Avec le soutien d’une agence juridique, il est facile de faire une petite étude comparative pour déterminer la forme juridique adéquate. On ne peut pas se lancer dans la creation sas sans analyser les avantages des autres possibilités.

Mais ce choix limite à coup sûr les risques habituels. Avec la solution « k-bis en main », l’agence juridique se charge de tous les papiers. Le tout est effectué à condition de suivre un nombre limité d’étapes. Hors frais administratifs, une offre comme celle-ci coute moins de 200 euros.

Il y a une véritable tendance à se mettre à son compte. L’augmentation du nombre de dossiers est claire, et les exigences de tous sont prises en compte avec les différentes formes disponibles. Ce succès s’explique partiellement par la création sas.

Des freins existaient auparavant, il s’agissait des barrières administratives. Les entrepreneurs ne sont plus aussi hésitants maintenant que ces barrières sont levées. En plus, ils bénéficient souvent de l’accompagnement d’une agence juridique qui donne des conseils durant la création sas pour assurer son bon déroulement.

Pour procéder à la création sas en toute sécurité, l’idéal est de s’appuyer sur les compétences d’un cabinet juridique.
lien vers le site web agence-juridique.com/constituer-une-sas